Être bien

Parce qu'on veut tous apprendre à être bien. Dans notre peau, dans notre tête... dans notre vie! Cette section se veut donc un partage d'outils et de réflexions, un accès à des ressources qui, je l'espère, vous seront utiles, comme elles l'ont été pour moi.

Va là où tu pétilles!

mardi 13 novembre 2018
Par Christine Michaud

Selon John Lennon, « La vie, c’est ce qui arrive quand tu avais prévu autre chose ». C’est ce que j’ai vécu à plus d’une reprise, de véritables tornades qui balaient tout sur leur passage, mais qui font place au renouveau et même, oserais-je écrire, à mieux.

J’ai réalisé au cours des ans (et des vents violents) que c’est en devenant plus présent et attentif lors de ces bouleversements que l’on peut générer davantage de lumière dans notre existence. Car « Qui sinon toi ? Quand sinon maintenant ? » disait Hillel.

Quand on connaît les résultats de l’étude de Sonja Lyubormirsky sur les constituants du bonheur chronique en psychologie positive, on ne peut plus jouer à la victime. Il est maintenant prouvé scientifiquement que peu importe d’où l’on vient et ce que l’on a vécu, ce que nous choisissons de faire pour aller mieux compte pour 40% de notre bonheur. Quel immense pouvoir nous possédons n’est-ce pas ?

« Qui fait le plan ?
C’est Lui.
Qui fait le programme ?
C’est l’homme.
Si le programme est dans le plan, c’est juste.
Si le programme est hors du plan, c’est l’épreuve.
Mais ça reste toujours le plan. »

Cette citation de Bernard Montaud me guide et m’apaise depuis quelques années. Je crois qu’il existe une force créatrice qui nous dépasse. Surtout, un grand plan se déroule pour chacun de nous. Malheureusement, avec nos perspectives plus limitées et nos peurs, nous nous restreignons.

Avec le temps, j’en suis venue à penser que les épreuves ou contrariétés se présentent pour nous secouer. Elles s’avèrent une occasion de prise de conscience et de bilan, l’opportunité de revoir sa trajectoire de vie et d’y apporter les changements nécessaires pour plus de joie et de sens.

Alors comment s’y prendre dans des moments pareils ? Quelle voie suivre ? Je n’en vois qu’une seule… le chemin qui devient malheureusement le moins fréquenté pour certains, par excès de peur ou de raison. C’est la voie du cœur. 

Va là où tu pétilles » disait Gitta Mallasz. Ou pour reprendre le titre de mon roman : « Qu’est-ce qui te donne une irrésistible envie de fleurir ? ». Parce que l’humain doit prendre soin de lui, se cultiver pour éclore de la plus belle façon qui soit. Ainsi il saura qu’il a pleinement vécu.

« Qu’est-ce que la vie souhaite faire à travers moi ? », voilà une question que je me pose régulièrement, dans les périodes lumineuses comme les plus ombrageuses. Plus précisément, c’est la question « Pourquoi suis-je ici ? » que je me suis posée le jour où je me suis retrouvée dans un manoir en ruine à l’orée de la forêt de Brocéliande en Bretagne. Quand l’hôte des lieux m’expliqua que l’une des plus grandes médiums de France avait vécu toute sa vie dans ce manoir (et qu’elle y était morte aussi !), je me retins de m’enfuir à toute vitesse. Puis une petite voix sembla me souffler à l’oreille : « Pourquoi crois-tu que tu es ici ? Et si ce n’était pas un hasard ? ».

Un début d’œuvre de fiction trainait dans un dossier de mon ordinateur depuis près de dix ans. Je n’avais jamais osé le terminer parce que je savais que ce que j’avais envie d’y partager serait plus spirituel, mystique même. Il m’aura fallu être secouée dans mon existence et mes croyances pour que naisse en moi cet élan de liberté et de vérité nécessaire à la concrétisation de ce projet. Et qu’est-ce qui m’a donné le goût de me remettre à l’écriture ? Cette aventure en Brocéliande, celle que l’on appelle la forêt magique, et qui a servi de cadre de départ à mon histoire.

À vous maintenant de vous poser la question. Croyez-vous vraiment que vous lisez ce texte par hasard ? Vous n’auriez pas vous aussi un projet qui vous fait pétiller ? Et si vous preniez une petite pause pour y réfléchir ? Avec votre cœur. Et si vous deveniez plus présent et à l’écoute de ce que la vie souhaite faire à travers vous ?

Pour la suite, c’est très simple, repérez les signes et les synchronicités parce qu’il y en aura. La vie est trop heureuse que vous lui tendiez enfin la main en lui répondant un beau grand OUI. À votre tour maintenant d’avoir carte blanche !

Oh… et si vous croyez vous être trompé, si vous avez une fois de plus écouté vos peurs plutôt que votre cœur, sachez que ça reste toujours le plan… Bonne floraison !

Christine

***

Christine Michaud a été chroniqueuse littéraire et animatrice à TVA pendant près de 20 ans. Aujourd’hui, elle retransmet des enseignements de psychologie positive, de philosophie, des arts et de la spiritualité au Québec et ailleurs dans la francophonie. Elle vient de publier son dixième livre, un premier roman intitulé Une irrésistible envie de fleurir. Elle animera une retraite au Monastère des Augustines du 23 au 25 novembre. Christine produit également une grande journée d’inspiration qui aura lieu le samedi 23 février prochain au Palais des congrès de Montréal. Pour toutes les infos : www.christinemichaud.com
Vous pouvez suivre Christine sur les médias sociaux – Facebook, Twitter et Instagram

Partagez cet article