Être bien

Parce qu'on veut tous apprendre à être bien. Dans notre peau, dans notre tête... dans notre vie! Cette section se veut donc un partage d'outils et de réflexions, un accès à des ressources qui, je l'espère, vous seront utiles, comme elles l'ont été pour moi.

Mettre fin aux relations toxiques

Louise Sigouin
jeudi 11 octobre 2018
Par Louise Sigouin

Que ce soit en couple, en amitié, au travail ou avec ses propres enfants, il arrive que certaines relations glissent subtilement vers des attitudes et des comportements malsains qui nous affectent négativement. La colère, l’impatience, l’irritabilité et la frustration nous indiquent alors qu’il est temps de les remettre en question et de faire des choix pour se respecter. Comment renverser la vapeur pour améliorer le lien sans faire de compromis sur notre valeur personnelle ? Voici quelques repères pour vous aider à y voir plus clair.

Établir nos limites

On dit «oui» alors qu’on souhaiterait plutôt répondre «non» pour accommoder l’autre et préserver l’harmonie? On se surprend à attaquer quelqu’un de façon inappropriée parce qu’on se sent menacé par ses propos? On évite carrément une personne pour ne pas vivre des émotions désagréables? Voilà des signes qu’il y a quelque chose qui cloche. Écouter la petite voix interne qui nous chuchote de refuser une proposition, de répondre « Parle-moi pas comme ça » ou d’affirmer notre désaccord n’est pas toujours facile, mais c’est le premier pas à franchir pour éviter que la situation ne dégénère et nous gruge par en-dedans. Plus vite on met un stop à ce qui nous rend inconfortable, plus rapidement on invite le respect dans nos rapports humains. Si nous souhaitons vivre des relations saines, nous devons reconnaitre et exprimer nos limites pour vivre en accord avec qui nous sommes au risque de créer du mécontentement chez l’autre.


© The HK photo Company

Reconnaître les attitudes et comportements toxiques

Par désir de plaire, on passe souvent l’éponge sur des gestes ou des réactions qui pourtant nous font souffrir. Ce peut être quelqu’un qui parle sans arrêt et ne nous écoute pas, qui lance des commentaires désobligeants à notre égard, qui nous blâme en se déresponsabilisant, qui banalise nos émotions ou qui carbure aux drames pour attirer l’attention. Regarder ses agissements en face en toute honnêteté, de façon objective, malgré l’affection qu’on peut éprouver pour la personne est primordial pour réaliser et admettre que ça ne va pas. Par peur d’être rejeté ou de blesser l’autre, nous remettons parfois notre jugement en doute et nous jouons à l’autruche : « C’est pas si pire que ça, il est fatigué ces temps-ci» «C’est vrai que c’est un peu de ma faute ce qui est arrivé» «Pauvre elle, sa vie est pas facile». Pour que des changements s’opèrent, il faut identifier les comportements toxiques et les confronter. Posez-vous la question : «Est-ce que je conseillerais à ma meilleure amie de tolérer une telle situation?»

S’accorder de la valeur

Plus notre estime personnelle est solide, plus nous avons la force et la confiance d’identifier les attitudes inacceptables à notre égard. Quand nous avons le courage d’affirmer clairement nos insatisfactions, nos limites et nos besoins, nous honorons notre valeur personnelle. Cela nous permet vivre de façon authentique en nous sentant libre d’exprimer ce qui nous convient ou pas. L’amour et l’affection ne viennent pas forcément avec le respect. C’est notre responsabilité de s’assurer que ces deux aspects soient présents dans une relation pour qu’elle soit saine et agréable de part et d’autre. Il s’agit ensuite d’évaluer si cette volonté de respect est réciproque pour décider si on souhaite continuer de s’investir avec un amoureux, un ami ou un collègue.

Malgré leurs différences, quand deux personnes ont le désir et l’intention sincères de se considérer d’égal à égal en évitant de se dénigrer ou d’utiliser des rapports de force malsains, elles peuvent ensemble entretenir des liens harmonieux et équilibrés pour le bien de chacun.

 

En collaboration avec Marie-France Côté

Partagez cet article
Louise Sigouin

À propos de Louise Sigouin

Ma psy depuis des années et surtout une des personnes déterminantes dans mon cheminement. C'est en grande partie grâce à elle que je suis la femme que je suis aujourd'hui. J'ai rencontré Louise il y a maintenant 8 ans, dans un moment difficile de ma vie, en plein burnout, en pleine tourmente, où je cherchais de nouveaux repères. Elle m'a guidée, rassurée et surtout aidée à dépoussiérer des pans de ma vie pour enfin savoir qui je suis, ce que j'aime, ce que je vaux. Il y a un avant et un après Louise. Je suis extrêmement honorée qu'elle ait accepté de partager ici ses outils pour apprendre à mieux vivre et enfin apprendre à s'aimer. Louise est sexologue et membre de l’Ordre professionnel des sexologues du Québec (OPSQ). Elle accompagne, depuis 20 ans, des individus, des couples et des groupes vers un mieux-être affectif, amoureux et sexuel. Elle offre aussi des conférences et ateliers. Infos : www.coexister.ca