Être bien

Parce qu'on veut tous apprendre à être bien. Dans notre peau, dans notre tête... dans notre vie! Cette section se veut donc un partage d'outils et de réflexions, un accès à des ressources qui, je l'espère, vous seront utiles, comme elles l'ont été pour moi.

L’art de communiquer

Louise Sigouin
mardi 13 juin 2017
Par Louise Sigouin

À une époque où la technologie nous permet d’échanger une multitude d’informations à une vitesse vertigineuse partout dans le monde, jamais tant de gens ne se sont sentis si seuls. Nous oublions parfois que la communication est d’abord un moyen d’établir un lien avec l’autre et qu’un contact humain réel empreint d’émotion vaut mieux qu’un post ou un tweet sur notre humeur du jour. Mais une fois qu’on est face à face, comment arriver à se comprendre et à bien traduire notre pensée? Je vous propose quelques astuces à essayer pour enrichir la communication dans vos rapports avec ceux que vous côtoyez.

S’exprimer clairement

En relation, certaines personnes parlent sans arrêt alors que d’autres peinent à aligner deux mots. Peu importe de quel type vous êtes, pour s’assurer d’être bien compris, il est nécessaire de vous mettre en contact avec ce que vous ressentez intérieurement pour exprimer vos besoins ou vos désirs. Si vous êtes du type moulin à paroles, tentez d’aller à l’essentiel sans diluer votre propos dans mille et un détails inutiles qui finissent par semer la confusion chez celui ou celle qui vous écoute. Si, au contraire, vous avez tendance à croire que ce que vous sentez devrait être évident sans que vous n’ayez à le nommer, assurez-vous de formuler en quelques mots précis ce que vous vivez ou ce que vous souhaitez sans attendre que l’autre devine.

Écouter véritablement

Quand on communique, l’écoute est aussi importante que la parole. Si on regarde son cell et répond à ses textos en même temps qu’une personne nous parle, on lui envoie le message que ce qu’elle a à dire nous importe peu. Si on lève les yeux au ciel blasé ou qu’on lance des petits commentaires négatifs, on la place dans une situation elle se sent jugée et incomprise. Et si notre esprit vagabonde entre notre liste d’épicerie, nos tracas de job et la fille qu’on vient de voir passer, notre regard absent trahira inévitablement notre désintérêt. Être conscient que notre façon de réagir en tant que récepteur peut biaiser et nuire à l’expression de l’émetteur est primordial. Il vaut mieux arrêter ce qu’on est en train de faire pour être totalement présent, avoir un regard soutenu et expressif au fil de la conversation pour montrer qu’on suit la puck et laisser tomber les critiques et le potinage pour permettre à l’autre de s’ouvrir en toute confiance et arriver à un échange satisfaisant.

texting-1490691_960_720

Accepter les différences

Reconnaître et accueillir le fait que chacun a droit à ses propres besoins, ses limites, ses valeurs et ses perceptions et que ceux-ci peuvent être différents des nôtres permet de créer un espace d’ouverture et de respect indispensable au dialogue. Si on a le sentiment qu’on sera réellement entendu, que peu importe ce qu’on a à exprimer on ne sera pas mal interprété, ridiculisé ou rabaissé, que ce qu’on dit ne sera pas répété ou utilisé contre nous, on pourra se livrer en toute intimité. En choisissant d’un commun accord de parler avec honnêteté et d’écouter en retour de façon mature et responsable, les peurs qui nous empêchent de communiquer de façon authentique disparaissent. Vous souhaitez sincèrement améliorer la communication dans vos relations? Mettez-y l’ingrédient essentiel : l’amour !

 

En collaboration avec Marie-France Côté

Partagez cet article
Louise Sigouin

À propos de Louise Sigouin

Ma psy depuis des années et surtout une des personnes déterminantes dans mon cheminement. C'est en grande partie grâce à elle que je suis la femme que je suis aujourd'hui. J'ai rencontré Louise il y a maintenant 8 ans, dans un moment difficile de ma vie, en plein burnout, en pleine tourmente, où je cherchais de nouveaux repères. Elle m'a guidée, rassurée et surtout aidée à dépoussiérer des pans de ma vie pour enfin savoir qui je suis, ce que j'aime, ce que je vaux. Il y a un avant et un après Louise. Je suis extrêmement honorée qu'elle ait accepté de partager ici ses outils pour apprendre à mieux vivre et enfin apprendre à s'aimer. Louise est sexologue et membre de l’Ordre professionnel des sexologues du Québec (OPSQ). Elle accompagne, depuis 20 ans, des individus, des couples et des groupes vers un mieux-être affectif, amoureux et sexuel. Elle offre aussi des conférences et ateliers. Infos : www.coexister.ca