Être bien

Parce qu'on veut tous apprendre à être bien. Dans notre peau, dans notre tête... dans notre vie! Cette section se veut donc un partage d'outils et de réflexions, un accès à des ressources qui, je l'espère, vous seront utiles, comme elles l'ont été pour moi.

mercredi 8 mars 2017

Petit hommage (bien personnel) en cette journée des Femmes!

C’est le 8 mars, Journée internationale des Femmes. Et moi, à chaque année, j’ai une pensée pour une femme en particulier: ma grand-maman Emma-Marie. La mère de mon père, est née un 8 mars… il y a maintenant 101 ans!

Emma-Marie était un p’tit bout de femme à qui je ressemblais beaucoup… Elle aimait rire (c’est de famille ça d’l’air!), manger du sucre (c’est d’ailleurs elle qui m’a initiée au Tia Maria!), danser (elle l’a fait aussi longtemps qu’elle l’a pu dans le Club de l’âge d’or) et jouer de la musique. Une grand-maman à la fibre artistique donc, qui, si elle avait eu le choix, n’aurait sans doute pas eu une grosse famille…

journee-des-femmes

Emma-Marie, Alfred et moi.

En effet, elle n’a jamais semblé comblée par la vie de femme au foyer. Mais, dans ce temps-là, c’est pas comme si t’avais le choix. Alors, comme bien des femmes de l’époque, elle a mis ses rêves de côté pour faire ce qu’elle devait…et a finalement élevé sa famille de 9 enfants! Faut le faire quand même.

Je me reconnais beaucoup en grand-maman. Et je me dis que c’est un peu grâce à elle que j’ai la chance de mener la vie dont j’ai rêvé, sans compromis, à ma façon. Et aujourd’hui, même si la vie a fait en sorte que je n’ai pas d’enfant, y’a une petite fille qui est très importante à mes yeux et dans mon coeur: ma nièce adorée. Drôle de hasard, elle s’appelle Emma.

Une belle petite blonde (la plus belle de toutes évidemment… selon sa tante zéro-objective et assumée!) qui aime rire, qui a la fibre artistique et qui est adorable comme tout. Comme quoi, parfois les gênes sont ben forts! Bref, je la regarde grandir et je souhaite de tout coeur qu’elle aura le courage de mener la vie qu’elle aura choisie, sans compromis, à son goût à elle. Ma tante Julie sera là pour l’épauler à chaque étape… et que j’en vois pas un lui mettre les bâtons dans les roues! 🙂

En cette Journée des Femmes, je pense que c’est important de prendre le temps de dire merci à toutes celles qui nous ont précédées, qui ont ouvert le chemin pour faire de nous des femmes libres, indépendantes et fortes. Et, en tant que femme en 2017, je pense qu’on a le devoir et la responsabilité d’aller au bout de nos rêves, de s’épanouir, de foncer… Parce que maintenant nous l’avons ce choix-là et ça, c’est un peu grâce à toutes les Emma-Marie avant nous.

Sur ce, go girls. Ne laissez personne vous dire que vous n’êtes pas capables. Foncez!

Et bonne Journée des Femmes!!

Julie

Partagez cet article
Julie Bélanger © Maude Chauvin

À propos de Julie Bélanger

J'ai toujours écrit. Je tiens d'ailleurs un journal intime depuis ma 5e année! Rien de bien édifiant à l'époque, où je ne faisais que parler des garçons qui me plaisaient, mais ça a toujours fait partie de ma vie. Les grandes émotions, les peines, les joies, les peurs, tout ça s'est déversé dans mes journaux au fil des années. En plus d'être un excellent exutoire, l'écriture permet aussi un recul face à notre propre vie, à comprendre des patterns, à voir le chemin parcouru aussi. J'ai envie de partager maintenant avec vous. Il y aura donc ici des billets, des pensées, des bouts de vie, comme je le fais dans mon journal. Un accès direct à mon coeur.