Être bien

Parce qu'on veut tous apprendre à être bien. Dans notre peau, dans notre tête... dans notre vie! Cette section se veut donc un partage d'outils et de réflexions, un accès à des ressources qui, je l'espère, vous seront utiles, comme elles l'ont été pour moi.

Au-delà du sexe

Louise Sigouin
mercredi 8 février 2017
Par Louise Sigouin

Connaissez-vous les quatre façons d’atteindre l’orgasme féminin? La fréquence de vos ébats est-elle au-dessus de la moyenne québécoise? Avez-vous suivi le cours «fellation 101» pour faire partie des couples que les statistiques déclarent comblés au lit? La société actuelle nous laisse souvent croire que l’acte sexuel se résume à cette performance que nous imposent la pornographie et les magazines. Mais s’il s’agissait plutôt d’une rencontre sincère entre deux êtres qui ont choisi de partager une réelle intimité? Voici quelques pistes à explorer pour arriver à toucher à cette dimension profonde qui donne tout son sens à la sexualité.

Être en accord avec ses valeurs

Il est d’abord important de connaître et définir la place que l’on veut donner à la sexualité dans notre vie. Est-ce qu’on souhaite partager une connexion intense avec quelqu’un d’engagé ou recherche-t-on plutôt à s’amuser et avoir du plaisir dans le moment présent? Le respect, la fidélité et l’amour sont-elles des valeurs qu’on tient à retrouver dans nos rapports intimes ou est-ce plutôt le désir, l’attraction physique et la passion qui nous sont indispensables? Quelles que soient les réponses à ces questions, exprimer ses attentes est primordial pour s’assurer d’être pleinement satisfait, autant dans une aventure d’un soir que dans un couple marié depuis 20 ans. Lorsque les deux partenaires sont consentants, tout est possible. Il faut simplement être congruent avec nos besoins et surtout les nommer.

sunset-691995_960_720

Se mettre au diapason de son cœur

Une fois que notre tête sait ce qu’elle veut, il faut s’attarder à écouter si notre cœur est prêt à la suivre. Quels sont les sentiments qui nous habitent à l’idée d’une relation sexuelle? Se sent-on angoissé, mal à l’aise et obligé ou enthousiaste, libre et ouvert? Même si notre intellect nous convainc qu’il serait bien de satisfaire l’autre en livrant la marchandise comme un pro, de faire l’amour pour éviter la chicane ou «parce qu’on est dû», si le goût et l’intérêt n’y sont pas, il y a peu de chances que la libido grimpe en flèche. Bonjour le lubrifiant et le Viagra. Respecter nos émotions, même si cela implique de dire «je me sens débordée, j’ai juste envie que tu me serres dans tes bras» ouvrira la porte à l’intimité. Si on partage nos sentiments en toute authenticité, la valeur des moments où le désir sera vraiment au rendez-vous n’en sera que plus grande.

Habiter son corps

À force de contrôler notre image et de modeler notre apparence, on oublie parfois de porter notre attention sur les sensations physiques de notre corps, ce véhicule qui nous donne accès au plaisir. Plutôt que de se préoccuper de la position qui avantage notre silhouette au lit ou de la puissance de notre érection, on a avantage à se concentrer pleinement sur la douceur d’une caresse, à sentir monter les palpitations qui naissent d’un baiser langoureux et à apprécier l’intensité de l’union avec l’autre. Être présent dans son corps, peu importe son âge et ce dont il a l’air, permet aux mécanismes naturels de l’excitation de se déclencher. On devient ainsi disposé à guider spontanément son partenaire vers ce qui nous plaît et nous allume pour en retirer un bien-être et une jouissance tout au long de la relation. Qu’elle culmine ou non vers l’orgasme, c’est la route vers le sommet qui doit être agréable. Quand toutes ces dimensions sont réunies, la sexualité passe à un niveau supérieur. Le lien entre la tête, le cœur et le corps accorde la liberté de s’abandonner et de connaître ensemble des moments divins, sacrés, qu’aucun sondage n’a le privilège de compiler!

 

En collaboration avec Marie-France Côté

Partagez cet article
Louise Sigouin

À propos de Louise Sigouin

Ma psy depuis des années et surtout une des personnes déterminantes dans mon cheminement. C'est en grande partie grâce à elle que je suis la femme que je suis aujourd'hui. J'ai rencontré Louise il y a maintenant 8 ans, dans un moment difficile de ma vie, en plein burnout, en pleine tourmente, où je cherchais de nouveaux repères. Elle m'a guidée, rassurée et surtout aidée à dépoussiérer des pans de ma vie pour enfin savoir qui je suis, ce que j'aime, ce que je vaux. Il y a un avant et un après Louise. Je suis extrêmement honorée qu'elle ait accepté de partager ici ses outils pour apprendre à mieux vivre et enfin apprendre à s'aimer. Louise est sexologue et membre de l’Ordre professionnel des sexologues du Québec (OPSQ). Elle accompagne, depuis 20 ans, des individus, des couples et des groupes vers un mieux-être affectif, amoureux et sexuel. Elle offre aussi des conférences et ateliers. Infos : www.coexister.ca