Être bien

Parce qu'on veut tous apprendre à être bien. Dans notre peau, dans notre tête... dans notre vie! Cette section se veut donc un partage d'outils et de réflexions, un accès à des ressources qui, je l'espère, vous seront utiles, comme elles l'ont été pour moi.

Comment arrêter de se comparer ?

jeudi 7 septembre 2017
Par Stéphanie Léonard
Psychologue

Avez-vous l’impression que vous vous comparez constamment ? Et qu’en plus il semble toujours y avoir une personne plus belle, plus forte ou plus efficace que vous ? Rassurez-vous, le fait de se comparer est un phénomène normal qui touche tout le monde. Toutefois, afin de protéger votre estime de soi et vous sentir en confiance, il faut savoir reconnaître ce qui vous différencie des autres sans pour autant vous dévaloriser !

Qu’est ce qui fait que l’on se compare ?

Se comparer aux autres est un comportement humain normal. Nous avons tous tendance, de façon innée, à nous comparer aux autres dans le but de réduire nos insécurités et d’apprendre à nous définir en tant que personne. Trois besoins motivent habituellement le fait de se comparer : le besoin de s’évaluer, de se démarquer et de rehausser son estime de soi.

Est-ce bon de se comparer ?

Se comparer n’est pas en soi un comportement nocif. L’enjeu est plutôt : que ferez-vous des résultats de vos comparaisons ? Si, par exemple, vous vous comparez à une collègue qui performe davantage que vous au travail… Allez-vous vous dire que vous êtes à l’aise avec votre façon de travailler et continuer comme vous le faisiez auparavant ou allez-vous cesser de prendre vos pauses et entrer au bureau les fins de semaines pour rattraper votre collègue ? La plupart d’entre nous, selon nos insécurités, avons tendance à nous comparer plus fréquemment aux personnes qui possèdent une caractéristique que nous n’avons pas et que nous désirons acquérir. Si, par exemple, vous êtes inconfortable avec votre poids, vous risquez de vous comparez davantage aux personnes plus minces que vous et moins à celles qui vous ressemblent ou qui sont plus rondes. Le piège ? Avec le temps, ce type de comparaison peut affecter négativement votre estime de soi.

workplace-1245776_960_720

Comment arrêter de se comparer ?

Je vous dirais qu’il est impossible de s’en abstenir complètement. L’objectif devient donc d’arriver à moins le faire. Une première étape consiste simplement à prendre conscience des moments où vous vous comparez. Une deuxième étape est de vous questionner sur ce qui vous motive à vous comparer… Est-ce vos insécurités, vos insatisfactions personnelles ou tout simplement une mauvaise habitude ? Une troisième étape est de réaliser que le fait de vous comparer contribue négativement à votre estime de vous-même et conséquemment vous engager à moins le faire. Finalement, à chaque fois que l’envie de vous comparer vous vient, pensez plutôt à ce qui vous distingue positivement des autres, à vos forces et à ce qui vous rend unique. Car comme je vous le disais au début de mon texte, il y aura toujours une personne plus belle, plus forte ou plus efficace que nous… et puis après ?

Dre Stéphanie Léonard, Psychologue

www.drestephanieleonard.com

***

Vous pouvez suivre les projets de Stéphanie Léonard sur les réseaux sociaux suivants:
Instagram: bienavecmoncorps
Partagez cet article